Je suis une femme téfal

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

En tant qu’expatriée, Je ne suis pas impliquée dans la vie politique d’ici parce que je ne suis pas encore citoyenne. Je ne me sens pas plus concernée par ce qui se passe en France puisque je n’y vis plus.

Bien au chaud dans mon ignorance choisie, j’étais tranquille.

Mais un tintamarre devenu de plus en plus difficile à occulter m’a sorti de ma torpeur.

Un vent de contestation souffle sur le Québec depuis plus de 100 jours. Conflit limité aux frais de scolarité au départ, il a conduit à un mouvement beaucoup plus large suite à la seule réponse obtenue par les étudiants: Une loi visant à restreindre le droit de manifester.

Depuis, la ville vibre au son des casseroles.

Chaque jour, des milliers de personnes défilent dans un tintamarre ahurissant.

Alors que je les regarde passer, une femme assez âgée interpelle un jeune;

– « Vous manifestez pour quoi exactement?

– « Pour un monde meilleur m’dame! »

– dans ce cas, j’embarque avec vous! »

Le jeune l’a prise gentiment par le bras et la vieille femme a rejoint le cortège.

Je lis les banderoles. Elles dénoncent la corruption, le système, le ras le bol d’une politique opportuniste et malveillante. Pourtant il n’y a pas d’agressivité, juste un élan sincère de vouloir changer l’ordre établi avec une foi et une détermination contagieuses.

Je me sens coupable. Moi aussi j’ai manifesté lorsque j’étais étudiante pour crier ma colère. Puis elle s’est éteinte, engluée par des préoccupations matérielles et un espèce de fatalisme confortable.

Depuis, tous les soirs, quand la manifestation passe près de chez nous, le son des casseroles m’interpelle. Je ne me sens pas légitime pour manifester, je suis qu’une étrangère admise temporairement sur le territoire Canadien. Pourtant la cause me semble bien universelle. Je tambourine donc sur ma poêle téfal, planquée dans ma cuisine, sous le regard héberlué de mes 2 enfants.

Aux casseroles citoyens!

Publicités
Cet article, publié dans Humeur & Humour, Paroles d'expat', Vie Quotidienne au Québec, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Je suis une femme téfal

  1. nana dit :

    j’ai entendu parler de ces évènements par mes amies quebecoises. j’ai entendu parlé de la loi spéciale, d’une repression parfois violente… et des casseroles!
    sans faire exprés, ce soir, j’ai été solidaire… j’ai tapé un grand coup sur ma marmitte pour faire taire les enfants… 😦

  2. Alice dit :

    Oh ton article est joli. J’ai vu des vidéos des manifestations au canada, c’est impressionnant le contraste avec les manifestations françaises. Les personnes ne sont pas hargneuses comme les français, c’est peacefull, et c’est ça qui est beau. 🙂

    • mhlps dit :

      Bonjour Alice! oui c’est vrai que c’est beaucoup moins hargneux, je dirai même festif et familial! mais bon il y a eu quelques débordements aussi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s