Quand mon imagination s’emballe…

imagination-encircles-the-world-400x400

Tout n’est pas perdu 😉

Il y a quelques jours, je pense avoir traumatisé l’une de mes collègues.

Nous rentrions de notre lunch, les mains chargées de vernis à ongles, de chips et de bonbons glanés au Jean Coutu, quand tout à coup un homme surgit d’un parc de stationnement voisin.

Il est sale, marche vite…avec une tronçonneuse dans les mains. Il est 13h,  il vient d’y avoir une tempête de neige et il n’y a pas un arbre dans les alentours. Mon cerveau reptilien se met automatiquement en marche : il faut fuir, se cacher et surtout ne pas rester dans les parages. J’imagine déjà le remake de « massacre à la tronçonneuse » avec mon mari éploré ramassant ma main coupée qu’il aura reconnue grâce à ma bague de fiançailles …

Tel Jack Bauer, je glisse discrètement à ma collègue :

– « Je pense qu’il faut ralentir le pas et vite rentrer dans le premier magasin sur notre gauche.

Elle me sourit gentiment et me demande s’il y a un problème :

– En fait, tu vois le gars là bas, je le trouve bizarre, il a une tronçonneuse dans les mains et il marche d’un air super décidé : j’ai l’impression qu’il va péter une coche et découper tout le monde en rondelles.

Elle me regarde avec surprise puis regarde le type en question, tout en ralentissant le pas. Elle n’a pas l’air rassurée. Je m’entends lui dire :

–       T’inquiètes pas, ça va bien aller, on va lui échapper au psychopathe (il est loin devant et sur le trottoir d’en face…le risque s’éloigne) ».

Cette fois je lis la consternation dans son regard :

–       « En même temps, ce n’est pas une tronçonneuse mais un aspirateur à feuilles qu’il a dans les mains, je ne pense pas qu’il puisse faire grand mal avec ça »…

Je suis restée muette : d’un côté j’étais soulagée de ne pas être, ni le témoin impuissant, ni la victime innocente d’un massacre; De l’autre je prenais conscience de mon ridicule.

En même temps, il n’y avait ni arbres, ni feuilles et un mètre de neige…C’était quand même louche non?

L’éclat de rire de ma collègue a été libérateur :

–       On peu dire qu’on ne s’ennuie pas avec toi! »

Certes, j’ai de l’imagination. Mais je suis surtout très myope!!!

Publicités
Cet article, publié dans Humeur & Humour, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Quand mon imagination s’emballe…

  1. Nana. la carne dit :

    t’es une grande malade! j’adore! 🙂

  2. CuisineStyle dit :

    Tu ma fait vraiment rire ma belle, une belle aventure!
    Bisous.

  3. Phibee dit :

    ahahaha!!!! Mais que fait la police!

  4. Zhu dit :

    Trop drôle! Bon, à ta décharge, je vois bien la ressemblance. De loin, quoi. Pis les aspirateurs à feuilles on n’est pas habituées à en voir nous!

  5. Caro dit :

    hihi excellent ! c est bizarre il m est arrivé presque la meme histoire en moins trash, je me suis mise a paniquer en promenant mon chien en voyant un gars qui me regardait avec insistance … et j’entends « Allo Caro sa va bien ? » c’était mon voisin !!

  6. Laure dit :

    Ah… d’une tronçonneuse à un appareil pour souffler les feuilles il n’y a qu’un pas 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s