Un joli cadeau

cadeau2     Cette année, les fêtes de fin d’année s’annoncent calmes: pas de visite de la famille, pas de voyage en France. Notre premier Noël à 4, loin de tout le monde.

Depuis mi-novembre,  l’ambiance est festive: les chants de Noël sont partout, les vitrines et les rues sont décorées, tout le monde attend la première tempête, celle qui fera passer un Noêl blanc qui ravira petits et grands. j’ai du mal à entrer dans l’esprit des fêtes loin de mes proches.

A cette période je me sens vulnérable et ma terre d’accueil, hostile. Il fait froid, de plus en plus. Et le doute m’assaille. Bientôt 4 ans que nous sommes ici, 3 ans et demi que nous avons fait notre demande de résidence et que nous ne l’avons toujours pas: changements de procédures, changement de bureaux d’immigration, dossiers médicaux perdus…Tout a été contre nous. Et si c’était un signe? Si, finalement, ce pays n’était pas pour nous? Mon permis de travail arrive à échéance fin janvier 2014. Cette date approche à grands pas, je stresse.

15 décembre, un appel: Nous avons reçu les papiers. Nous devons « faire le tour du poteau » pour finaliser notre demande. Je suis soulagée mais pas encore confiante, encore la douane à passer. Nous y sommes. Le couple devant nous s’entend dire qu’ils ont six semaines pour quitter le territoire. Le prolongement de leur permis de travail a été refusé. Ils argumentent, se défendent, présentent des papiers. Le douanier est inflexible. C’est à notre tour, nous présentons tous les justificatifs, répondons aux questions. On nous demande d’aller nous asseoir: « le temps de faire quelques vérifications ».

Quelques minutes passent, nous n’avons plus affaire au même douanier. Il s’agit maintenant d’une dame avec un air strict. Elle nous fait signer un enième formulaire, se lève, nous regarde dans les yeux et déclare, en nous tendant nos passeport et tous les papiers: « Vous êtes désormais résidents permanents du Canada,  À ce titre vous avez les mêmes droits qu’un citoyen canadien excepté le droit de vote…. » Je retiens mes larmes. Les fêtes s’annoncent finalement plutôt bien !

Publicités
Cet article, publié dans Paroles d'expat', est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Un joli cadeau

  1. fredostar dit :

    Toutes mes félicitations !! je comprends le stress que vous avez vécu car il m’est arrivé la même chose avec ma famille. Le sésame pour venir au Québec a été reçu et imprimé 5 minutes avant de monter dans la navette qui nous conduisait à l’aéroport et le tour du poteau a été fait la veille de la fin de notre durée légale au Québec.
    Bienvenue chez vous et bonne année 2014 !!!

  2. nalou dit :

    ça, c’est un vrai conte de Noël 🙂
    je suis ravie que tu aies pu passer les fêtes de fin d’année avec ce sésame en poche et te souhaite ainsi qu’à tes 3 hommes une merveilleuse année 2014 🙂

  3. Piano Ivre dit :

    Félicitations, moi aussi je vous souhaite la bienvenue chez-vous! Ne vous en faites pas pour le froid je suis « de souche » et pourtant moi aussi « pu capable ». Il fait « frette en crisse…. » Mais le solstice d’hiver est passé et les journées allongent déjà.
    On se donne du courage comme on peut… 😦

  4. Caro dit :

    Félicitations a vous ! 🙂 et une bonne année qui commence bien avec un bon poids en moins !
    Donc nous allons continuer à lire tes nouvelles avec plaisir 😉

  5. La Carne dit :

    yeah!!! Félicitations!! J’imagine l’attente! Que 2014 continue pour vous comme a fini 2013! 🙂

  6. Maraudeur dit :

    Je pensais que tu étais déjà RP !!

    Allez, je fais péter le Figolu en ton honneur (véridique ^^)

    Un futur immigrant qui attend son CSQ depuis 15 mois

  7. Dan ,"le passeur de lumière" dit :

    Bonjour,
    C’est dur de s’accrocher à une terre qui n’est pas encore la sienne ,mais tu verras que le temps guéri tout ,le cap à passer c’est à peu près 3 ans après il te seras très difficile de faire machine arrière ,quand tu auras dans ta main ce passeport Canadien passeport dont tu seras fière ,alors tu sentiras dans TON pays ,je connais tout ce parcours pour l’avoir vécu il y a 38 ans sauf que moi je suis revenu en France avant d’avoir eu ma nationalité , maintenant mon fils est marié au Québec avec une Québécoise et j’envisage de passer ma retraite au Canada !!!!!!! (mais ironie du sort ,maintenant c’est mon fils qui doit me parrainer et le parcours est long!!!!!)

    Bon courage et tiens ferme .
    Daniel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s