L’hiver me rend bipolaire…

hiver
Au début je m’agaçais dès que l’on mentionnait l’hiver IN-TER-MI-NA-BLE et GLA-CIAL du Québec. Comme l’amoureuse qui refuse de voir les défauts de l’élu… Je m’enflammais, Je m’offusquais, je rétorquais, avec toute la force de ma mauvaise foi (qui est capable de déplacer des montagnes) que :

– « Non c’est tout à fait supportable, il suffit d’être bien équipé »

– « C’est magique, incroyable, indescriptible…on s’éclate…on adore ça »

– « Il y a plein de trucs à faire »

– « Tout est déneigé super rapidement »

– « C’est tellement beau, tout ce blanc!!! »

Ceci dit, tout cela est vrai … mais juste le premier mois de l’hiver.

La première tempête me rend euphorique limite hystérique…la dernière me met à terre… Entre temps mon humeur joue aux montagnes russes, au rythme de l’ensoleillement et des degrés celsius. Un jour j’suis plus capable, tout m’irrite et le simple fait de mettre ma tuque me pèse… Le lendemain je suis béate devant la lumière incroyable du matin,  je me réjouis d’entendre le « scrouitch-scrouitch » de mes pas dans la neige: J’ai l’impression d’être privilégiée et de vivre un moment féérique.

Un jour je trouve exotique de trouver la moindre aventure d’Indiana Jones plate comparée à tout ce que je dois mettre en oeuvre pour juste sortir mes poubelles (traverser ma cour pas déneigée, arriver à ouvrir la porte gelée et atteindre la ruelle sans perdre mes mains ni mes oreilles: Challenge)

Un autre cela me parait insupportable de ne pas pouvoir mettre LA robe que je voulais – parce qu’à -25, la petite robe avec les collants, faut oublier – que ça m’énerve de me battre avec mes cheveux et l’électricité statique dûe à la maudite tuque qui garantit cependant ma survie (faut bien l’avouer) et que marcher à 2 à l’heure comme un pingouin pour conserver son équilibre sur les trottoirs verglacés rend n’importe quel trajet stressant…Tout ça pour finir par s’étaler dans la cour de récré de l’école de ses enfants parce que j’ai été distraite par l’un d’eux…Juste 45 paires d’yeux qui m’ont vu, des éclats de rire qui résonnent dans toute la rue…et un gros bleu sur les fesses.

Rien de grave. Plus que 3 mois 😉

Publicités
Cet article, publié dans Humeur & Humour, Paroles d'expat', Vie Quotidienne au Québec, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour L’hiver me rend bipolaire…

  1. fredostar dit :

    désolé pour votre chute… courage, le printemps sera précoce cette année !!!. 😉

  2. Normand dit :

    3 mois ??? !!!

    Mais non. Dans six semaines mes perces-neige vont se montrer le bout du nez. Dans six ou sept semaines j’enlève les cônes sur mes rosiers et je vais sans doute découvrir déjà quelques boutons ici et là sur les tiges.

    http://www.lapresse.ca/le-soleil/maison/horticulture/201209/20/01-4576071-le-perce-neige-pour-des-fleurs-tot-tot-tot.php

    Mars bientôt à nos portes avec son soleil éblouissant qui reflète sur la neige, milieu-mars c’est avoir chaud sous son manteau d’hiver, c’est Ô merveille le ski de printemps dans les Laurentides, mars c’est le temps des sucres.

    Dans six-sept semaines terminés le manteau d’hiver, les bottes et la tuque..

    Mars c’est le début de la saison de l’Impact de Montréal, notre club de foot en MLS.

    Allez l’Impact !

    Vous voyez le printemps est presque déjà là 🙂 que six petites semaines encore.

    Statistiquement la période la plus dure de l’hiver se termine le 15 février. À partir du 15 les choses commencent à changer rapidement.

    L’hiver peut-être dur au Québec il est vrai surtout du 1er janvier au 15 février, mais le printemps n’en est que plus beau. Mon épouse qui est Mexicaine me répète toujours qu’ils n’ont pas de printemps aussi beau et spectaculaire que le nôtre au Mexique.

    Peut pas tout avoir 🙂

    Courage!

  3. CuisineStyle dit :

    Oh! Tt est vrai, je me reconnaît aussi ici…lol
    c’est vrai au début c’est magique, magnifique…tt ce que tu veux! Mais après un moment, c’est pas la joie…non pas du tt! Je suis ici depuis 2 mois je suis arriver en plein neige et j’ai hâte de voir de la verdure juste un jour!!!!
    bon courage pour le reste de l’hiver, il reste quand même beaucoup…hihi.

  4. nalou dit :

    hello 🙂
    à te lire je m’imagine déjà en train de cocher les jours qui séparent du printemps ou avec la féroce volonté de me mettre en mode hibernation « réveillez moi quand il fera au moins 15°, des feuilles aux arbres et pas avant » ^^
    à Paris il fait 12° et nous ne savons plus vraiment en quelle saison nous sommes… et en bon parisiens, nous râlons 😉
    courage, je suis sûre qu’avec ta tuque, t’y es la plus belle 🙂

    • mhlps dit :

      C’est gentil ça mais non avec ma tuque je ressemble à rien 😉 6 mois emmitouflée avec un air de teletubbie!!! mieux vaut le prendre avec humour!

  5. Normand dit :

    De plus…

    Fin mars c’est aussi cela:

    D’où j’habite à Montréal je les vois et je les entends lorsque je prends une marche avec mon chien le long des berges du St-Laurent au coucher du soleil. À chaque fois je m’arrête, je m’assois sur un banc public et je regarde totalement fasciné.

    Le retour des oies c’est le retour de la vie.

    Assister au retour des oies blanches à chaque printemps emplit à chaque fois mon coeur de joie. Si je dois passer à travers 6 semaines de dur hiver pour assister à un tel spectacle et bien ainsi soit-il.

    Apprendre à vivre et à accepter sa nordicité prends du temps.

  6. La Carne dit :

    je comprends… je compatis…. je vis la même chose… sous les tropiques… c’est vrai, c’est beau 2 mois… mais ensuite… les moustiques, le soleil qui brule, les cheveux qui frisent en permanence… je rigole, mais à peine…
    mais nous on va au Québec pour nous trouver tout ce qui te pèse par moment… nous y serons dans 2 semaines… non… presque 3… nous avons hâte d’enfiler nos bonnets. 🙂
    Sérieusement… bon courage!

    • mhlps dit :

      On fait un échange de maisons l’an prochain? 😉
      j’échangerai avec plaisir les narines qui collent (dû au froid) par les moustiques, la neige par le soleil et le port constant d’un bonnet par les cheveux frisés ;-))

  7. Normand dit :

    Aujourd’hui 14 février – Tempête de neige

    Hier tempête de neige au Missouri, en Georgie et en Alabama.

    Évidemment pendant la nuit elle a montée plus au nord. Évidemment pouvait pas passer à côté.

    Ce matin dans la voiture en allant travailler au centre-ville de Montréal en pleine tempête de neige Jean-Pierre Coallier a fait jouer des jingles de Noël au 99,5 FM.

    La chaussée est glissante, gros traffic à l’échangeur Turcot en écoutant le son des grelots sous la neige…

    Un 14 février….

    Finalement j’en ai marre de l’hiver. J’assume ma bipolarité également.

    Avec l’hiver que nous avons, en fait avec l’hiver que toute l’Amérique du Nord a cette année,

    J’adore l’hiver habituellement mais pas celui-ci. Ô que non.

  8. Caro dit :

    Nous sommes le 2 mars… demain lundi, je regarde météo média : -18, ressentie -26 ; Voilà ce qui nous attend pour le mois de mars http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/environnement/2014/02/27/001-hiver-printemps-tardif-environnement-canada.shtml , et là je deviens bipolaire aussi …. vite que les oies reviennent !

    • mhlps dit :

      12 mars sous la tempête, je suis rentrée avec le vent dans la face et toute la petite neige qui m’aveuglait…je n’ai plus de mots…grouillez-vous les oies!!!

  9. Nancy dit :

    Bonjour ! Je viens de lire votre billet sur I.com. C’est excellent ! Je suis québécoise et j’ai 58 hivers dans le corps… imaginez ! Je me sens exactement comme vous. Piétonne, car ne sachant pas conduire, mais vivant très bien avec ce que d’aucuns considèrent comme un handicap, je connais et ressens très bien les rigueurs de l’hiver.

    J’adore aussi, je suis ébahie par la neige toute blanche qui s’accroche aux branches, c’est parfois féérique. Mais une fois que la mi-mars arrive, il est grandement temps de passer à autre chose. Vivement les sandales et les petites jupes 🙂

    Souhaitons-nous un joyeux printemps ! 🙂

  10. Céline dit :

    Bonjour, je découvre ton blog (par l’intermédiaire du site: immigrer.com) et j’aime ta façon d’écrire avec humour et dérision sur un sujet qui affecte beaucoup de personnes, français et québécois mélangés 🙂
    Je suis une française qui vit à Québec depuis 7 ans (résidente permanente depuis 2 ans 1/2) et rien à faire, moi aussi, rendu en mars, j’en ai plein mon casque de l’hiver!! … et quand je lis les 1ers commentaires où il est question que le printemps soit précoce cette année, ça me fait doucement rire, haha!! On est le 15 mars et il neige comme si on était en janvier et ne parlons pas des températures qui sont loin de me faire enlever mon manteau, ma tuque et mes mitaines!!
    Bon enfin, c’est sûr, il vaut mieux en rire hein… il n’empêche, ça en prend de la force morale pour passer au travers!!
    Allez, courage! Plus les jours passent, plus on se rapproche de l’arrivée du printemps… notre patience va finir par être récompensée! 😉

  11. nancy557 dit :

    Eh non… le printemps ne sera pas précoce cette année. Rien de bien beau avant la mi-avril. Et notre mois d’avril est souvent très capricieux. Pas pour rien qu’on dit : « En avril, ne te découvre pas d’un fil. » 🙂 Soyons donc patients, nous apprécierons d’autant plus le printemps et l’été.

  12. Ping : Ode à mes 7 hivers québécois | Au pays des C

  13. idelsa dit :

    Bonjour, moi aussi je viens de découvrir ton blog et je n’est pas pu m’empêcher de le dévorer, ta façon d’écrire avec cet humour et ton autodérision m’a fait rire aux larmes 😉 .
    Je suis en ce moment dans cette phase où la moindre critique sur le froid et l’hiver « interminable » me hérisse le poil!! Je pense que lorsque je vais arrivé sur le sol québécois je vais vite changer d’avis!!! Mais pour l’instant et peut-être malheureusement pour moi, l’hiver ne me fait pas peur …
    En tout cas c’est sûr, on en reparlera l’hiver prochain 🙂

  14. Normand dit :

    Mercredi 2 avril. Ce matin en sortant de chez-moi ce matin je les ai entendus. Elles étaient là la-haut dans le ciel au dessus de Lachine direction plein nord.

    Comme c’est beau les entendre..

    Les oies sont de retour.

    Enfin cet hiver interminable est terminé..

  15. Jerome Tranie dit :

    j adore super bien écrit! un bon moment de lecture!

  16. samantha dit :

    Je comprends tout a fait ce sentiment, cela va faire bientôt 1 an que je suis au Québec pour études et j’ai pas choisi une région facile pour l’hiver mais tellement belle. La belle Gaspésie et ses paysages et activités de plein air. Par contre un hiver qui je l’avoue a été une véritable découverte pour moi venant d’une île tropicale. Mais à la fin on n’en pouvait plus, attendre jusqu’à mai pour être délivré des neiges et du froid. Je pense que c’est surtout le sentiment de froid qui était dur à supporter aussi longtemps. Mais c’est vraiment beau icitte. Et là c’est l’été qui s’en vient, il fait plis chaud, le soleil est au rdv et ce sont les vacances! Ahhh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s